LES GRANDES SOLDES D'HIVER COMMENCENT ! CLIQUEZ ICI POUR LES DECOUVRIR

10 Erreurs dangereuses à éviter en portant un bébé

Tenir un bébé dans ses bras pour la première fois est un moment merveilleux pour tout parent. La jeune maman porte enfin son bébé dans ses bras, après l’avoir porté dans son ventre pendant 9 mois. Pour le nouveau père, c'est un moment de fierté et d'amour de voir le bébé qui, jusqu'à présent, n'était en contact physique qu'avec sa partenaire. Pour d'autres, c'est le signe d'une nouvelle relation, qu'il s'agisse de fraternité, de sororité, ou encore de grand-parentalité.

Mais la plupart des gens sont un peu confus lorsqu’ils portent un nouveau-né pour la première fois. Il faut parfois un certain temps pour s’y habituer.

Mais même les porteurs expérimentés peuvent parfois commettre des erreurs en tenant le bébé dans leurs bras. Dans la plupart des cas, ces erreurs ne causent que peu de dommages. Cependant, elles augmentent le risque de chute ou de blessure, ce que personne ne souhaite, car les bébés sont fragiles.

En particulier, il faut tenir compte de certaines considérations particulières pour tenir un nouveau-né, car certains muscles de son corps ne sont pas encore tout à fait développés et peuvent donc avoir besoin de beaucoup de soutien.

Mais le nouveau parent, le frère ou la sœur n'a pas à s'inquiéter. Porter un bébé est en fait assez facile, à condition de suivre quelques règles. Pour faciliter les choses, nous avons dressé une liste de 10 erreurs dangereuses que les gens commettent lorsqu'ils portent leur bébé, afin qu'il vous soit facile de savoir exactement ce qu'il faut éviter.

Erreur n°1 : Soutien insuffisant de la tête

Une erreur commune est de ne pas procurer au bébé un soutien de tête suffisant. C'est particulièrement important chez les nouveau-nés, car les muscles de leur cou ne sont pas encore très développés. En fait, il faudra attendre un mois avant qu'un bébé puisse ne serait-ce que bouger un peu la tête tout seul, et encore trois ou quatre mois avant que les parents puissent commencer à relâcher le soutien de la tête, bien qu'il soit préférable de continuer à le faire lorsque le bébé semble fatigué.

En raison de la relative lenteur de ce développement ce développement, un nouveau-né qui ne bénéficie pas d'un appui-tête suffisant risque de voir sa tête tomber d'un côté ou de l'autre, ou de ressentir des tensions au niveau de la nuque. Ces positions peuvent rendre la respiration difficile ou blesser le cou du bébé s'il est maintenu ainsi pendant de longues périodes. Donc, premier conseil : veillez toujours à ce que la tête soit soutenue par une main entière ou par l’intérieur de votre coude.

Erreur n°2 : Soutien insuffisant des hanches et du dos

La tête n'est pas la seule partie du corps qui a besoin d'être soutenue lorsqu'elle est portée. Les bébés auront également besoin d'un soutien de la hanche et du dos. Certains peuvent porter des bébés avec un soutien sous la tête et les fesses. Cependant, la colonne vertébrale peut alors être tirée vers le bas par la gravité. Lorsque vous portez un bébé, il est donc préférable de placer une main ou un bras sous l'ensemble du dos et de la hanche. Le même bras ou l'autre main peut soutenir la tête. Toutefois, si le bébé est porté contre l'épaule, le fait que la poitrine du bébé touche la poitrine du porteur constituera un soutien dorsal adéquat. Mais une fois que le petit est capable de s'asseoir seul, il est possible de retirer un soutien dorsal, à condition que le bébé ne risque pas de tomber.

Erreur n°3 : Le visage contre l'épaule

C'est une erreur que l’on fait couramment lorsque l’on fait roter les bébés. Dans cette position, la poitrine du bébé sera contre la poitrine du porteur. La tête, cependant, doit être tournée sur le côté ou juste au-dessus de l'épaule et doit être soutenue d’une main si le bébé a moins de six mois. En effet, un bébé dont le visage est contre l'épaule du porteur peut avoir des difficultés à respirer. Cela est particulièrement vrai si le porteur porte du tissu doux et duveteux qui peut pénétrer dans le nez et la bouche du bébé.

Les bébés les plus jeunes, en particulier, auront du mal à éloigner leur tête de cette intrusion dans leurs voies respiratoires. Toute personne qui fait roter un bébé ou qui, pour une autre raison, le porte contre sa poitrine, a intérêt à vérifier la position de la tête du bébé. En fait, quelle que soit la position de portage, il est préférable de vérifier si le bébé respire correctement.

Erreur n°4 : L’illusion du « multitâche »

S’il est une chose dangereuse à éviter quand on tient un bébé est de faire plusieurs choses à la fois. Bien que dans certains cas, il puisse être nécessaire de porter le bébé dans un bras et de faire quelque chose avec l'autre bras, il vaut mieux éviter cela autant que possible. En effet, même lorsque l'on tient un bras, l'autre bras doit toujours être là pour fournir le soutien nécessaire, faire des ajustements et même attraper le bébé au cas où l'autre bras vacille. Faire plusieurs choses à la fois peut entraîner des chutes et des blessures.

L’utilisation d’un porte-bébé permet de contourner ce problème. Ainsi, le parent peut utiliser une main pour soutenir le bébé et l'autre pour effectuer d'autres tâches. Mais dans tous les cas, il est préférable d'éviter de porter le bébé lors de tâches potentiellement dangereuses.

Erreur n°5 : Le mauvais emmaillotement

L’emmaillotement est une technique couramment utilisée par les parents. Cependant, il est important de connaître la technique d'emmaillotage appropriée, car un emmaillotement incorrect peut entraîner des blessures graves. Tout d'abord, il est important de se rappeler que le bébé doit pouvoir être relativement libre de ses mouvements, ou, au moins, être dans une position confortable. Deuxièmement, l'emmaillotage ne doit pas être trop serré, car cela peut entraîner des problèmes.

Un problème courant chez les bébés emmaillotés de manière incorrecte ou trop serrée est la dysplasie de la hanche du nourrisson. Il s'agit essentiellement d'un relâchement des articulations sphériques entre la hanche et la cuisse, qui entraîne des douleurs et, dans certains cas, un handicap. Cela se produit souvent chez les bébés qui sont emmaillotés si serrés que les jambes sont rapprochées. Dans certains cas, une intervention chirurgicale sera nécessaire pour corriger ce problème. Il vaut mieux donc prévenir que guérir.

Erreur n°6 : Prendre un bébé à bout de bras

Un autre faux pas qui peut cette fois blesser le dos de maman ou de papa se produit souvent lorsqu'on prend un bébé qui dort dans un lit. De nombreuses personnes ont tendance à se pencher au-dessus du lit pour tendre la main et prendre le bébé ensuite. Dans certains cas, elles vont même poser leur genou sur le lit pour se soutenir lorsqu'elles soulèvent le petit. Là encore, cela crée une tension inutile au niveau de la taille et du dos, ce qui peut entraîner des problèmes par la suite.

Lorsque vous prenez un petit de loin, il est préférable de se pencher, mais au lieu de le soulever tout de suite, glissez les deux mains sous le bébé. Une main doit soutenir la tête et l'autre, les hanches. Tirez ensuite le bébé plus près du bord du lit. Une fois que le petit est assez près, il est alors plus facile et beaucoup moins pénible de le soulever.

Erreur n°7 : Ne pas s'asseoir en arrière

Une erreur courante des mères qui allaitent ou des pères qui donnent le biberon est de se pencher sur le petit pendant qu'il tète. Encore une fois, tout cela n'est pas très bon pour le dos des parents. Cela peut également solliciter les muscles du cou et créer des tensions. Bien que cela ne semble pas être un problème à court terme, les tensions dorsales et cervicales sont certainement des choses qui peuvent hanter une personne plus tard dans sa vie.

Erreur n°8 : Oublier les oreillers

En parlant de soutien, les parents qui nourrissent leurs petits ne font souvent pas un usage efficace des oreillers. Les oreillers sont un excellent moyen de soutenir le dos, le torse ou les jambes des parents, selon la position dans laquelle ils se trouvent pour nourrir leur enfant. Lorsque le bébé est couché, par exemple, la mère ou le père peut vouloir placer un oreiller sous les aisselles, derrière le dos ou entre les jambes. Cela permet de réduire au minimum la tension sur les muscles.

En particulier, la mère peut vouloir se procurer des coussins d'allaitement spéciaux qui sont adaptés à pratiquement toutes les positions d'alimentation. Certains de ces coussins sont même disponibles en version portable et gonflable pour que la maman puisse allaiter confortablement à tout moment.

Erreur n°9 : Un contact corporel insuffisant

Les meilleures positions de portage sont celles où il y a un bon contact avec le corps. Après tout, le petit a besoin de chaleur, d’amour et de confort. Une position dans laquelle il se sent d'être serré dans les bras aimants de ses parents et caressé est probablement celle qu’il aimera le plus. Ces positions l'aident également à obtenir la quantité de chaleur nécessaire. Historiquement, le portage dorsal est le plus recommandé. Certains parents le font en portant le petit sur des porte-bébés et des écharpes de portage.

Erreur n°10 : Porter trop peu

Certains parents évitent de porter leurs petits par crainte qu'ils ne soient "gâtés". Cependant, rien n'est plus faux. Porter un bébé ne peut pas plus le gâter que le nourrir quand il a faim le rendra glouton. Au cours des premiers mois de la vie, les bébés ont besoin de confort et de protection, qu'ils perçoivent à travers le corps chaud de leurs parents. Lorsqu'il n'est pas suffisamment tenu dans les bras, un bébé percevra qu'il n'y a pratiquement personne pour subvenir à ses besoins. Paradoxalement, cela le rendra à coup sûr dépendent et mal dans sa peau dans le futur.

Fondamentalement, les bébés sont faits pour être tenus, et ce n'est pas seulement pour le bien du petit mais aussi pour celui des parents. Après tout, le temps passera, le bébé grandira et ne sera plus aussi disponible qu'auparavant pour les câlins et les caresses. Alors, profitez-en et gardez le petit près de vous !

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Conforme aux normes de sécurité
Livraison gratuite et sécurisée
Service client réactif et engagé
Anonymat de vos données