Passer au contenu

LIVRAISON GRATUITE - RETOUR ACCEPTES

    Comment préparer son corps à l’arrivée d’un bébé ?

    Comment préparer son corps à l’arrivée d’un bébé ?-Porte-bebe.com

    L’arrivée d’un premier bébé dans un couple est un changement pour toute la vie. Un jour, les règles tardent à venir. Vous courrez acheter un auto-test, et le résultat tombe : vous êtes enceinte ! C’est un moment de joie, mais aussi de doutes et parfois de craintes. Des changements visibles vont s’opérer dans ce corps que vous partagez pendant 9 mois avec votre enfant. Au niveau chimique, également, c’est un véritable chamboulement qui s’opère. Bref, vous vous engagez sur une route encore inconnue, et ensemble, votre mari et vous allez devoir relever des défis inédits, autant pendant la grossesse qu’après l’accouchement. Ce que vous faites et ce que vous consommez pendant votre grossesse ont un impact sur son déroulement ainsi que sur votre bien-être. Voici quelques conseils pour préparer votre corps à l'arrivée du bébé et l’accueillir dans des conditions optimales.

    Conseil n°1 : Faites de l’exercice

    Ne nous voilons pas la face, l'accouchement est un moment difficile. C'est pourquoi il est d’autant plus important pour vous de faire de l'exercice régulièrement pendant la grossesse.. Astreignez-vous à une routine qui vous plaît, qu'il s'agisse de marche, de natation, de cours de danse etc. En renforçant votre tonus musculaire, vous améliorerez votre force, votre endurance et votre souffle, ce qui vous sera particulièrement utile au moment de pousser. Si vous le pouvez, essayez de faire 30 minutes d'exercice au moins 5 jours par semaine.

    Conseil n°2 : Apprenez à respirer

    L'un des meilleurs moyens de soutenir votre état physique, mental et émotionnel est de travailler sur votre respiration. Si vous avez l'habitude de prendre des respirations superficielles, vous remarquerez que lorsque vous êtes dans une situation tendue ou stressante, vous respirez moins bien. Entraînez-vous à prendre plusieurs respirations profondes plusieurs fois dans la journée. Le fait d'expirer plus longtemps que d'inspirer indique à votre corps qu'il doit se détendre. Dans les situations de tension ou de stress, la respiration donne à votre cerveau suffisamment d'oxygène pour qu'il reste alerte et prenne les bonnes décisions.

    Conseil n°3 : Accepter l’idée de douleur

    Le travail sera difficile et fera mal - on l'appelle travail pour une raison. Mais ce n'est pas parce que c'est difficile et que ça fait mal que c’est impossible. Considérez que la douleur a un but, et que ce but est de diriger toute votre attention sur le travail que vous faites physiquement afin que vous puissiez concentrer votre énergie sur l'accouchement. Malheureusement, il n'y a pas moyen d'éviter la douleur en mettant un bébé au monde. Même avec des médicaments antidouleur ou une césarienne, vous ressentirez très probablement une certaine douleur au cours du processus. Plutôt que d'essayer d'éviter la douleur, nous pouvons essayer de l’accepter et de s’y préparer mentalement.

    Conseil n°4 : Prenez soin de vous

    C’est un fait : pendant la grossesse, vous allez grossir (c’est dans le nom). Alors autant l’accepter et le faire bien ! Ce n’est pas le moment de vous priver. Veillez à manger équilibré, mais mettez l’accent sur les bonnes graisses (avocat, poissons gras), les protéines et les vitamines.

    En effet, vos besoins en nutriments sont multipliés durant la grossesse. Ne négligez pas non plus votre flore intime ! Les changements hormonaux qui interviennent durant la grossesse mènent parfois à des déséquilibres de la flore vaginale, ce qui peut entraîner des inconforts, voire des infections.

    Vous n’avez pas besoin de cela maintenant ! D’où l’importance de maintenir un bon équilibre de sa flore vaginale grâce notamment aux compléments alimentaires comme Firmycin. Grâce aux milliards de souches bactériennes probiotiques qu’ils contiennent, ceux-ci vous permettront de réguler votre microbiote intime même pendant la période de turbulences que représente la grossesse.

    Conseil n°5 : Prenez des cours

    Suivez un cours d'accouchement et inscrivez-vous le plus tôt possible : Non seulement les cours se remplissent rapidement, mais certains durent plusieurs semaines, ce qui signifie que vous devez les commencer au cours de votre deuxième trimestre. La rencontre avec des professionnels et d’autres futures mamans, en plus de vous aider d’un point de vue “technique”, sera bénéfique d’un point de vue psychologique. Vous ne vous sentirez plus seule et pourrez échanger vos angoisses et vos doutes. Notez bien toutes vos questions et n’hésitez pas à les poser, il n’y a pas de questions bêtes. Personne ne peut vous juger, car personne ne se trouve exactement à votre place.

    Surtout, n’oubliez pas d’être heureuse

    N’oubliez pas malgré tout de profiter de ce moment unique qu’est la grossesse et de cette relation indescriptible que vous allez tisser avec votre enfant, et ce avant-même sa naissance. Malgré les problèmes potentiels, les peines et les douleurs, c’est avant tout à un moment de joie que vous vous préparez, vous et votre mari. Non seulement les épreuves que vous aurez traversées rendront votre famille plus soudée, mais les mauvais souvenirs s’effaceront rapidement devant l’amour que vous ressentirez pour votre enfant. N’en doutez pas, cette expérience sera une des plus belles de votre vie !



    Laissez un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

    Conforme aux normes de sécurité

    Livraison gratuite et sécurisée

    Service client réactif et engagé

    Anonymat de vos données